• Association Réseau des Sports de l’Air (RSA) Champagne Sud

    Libres comme l’air

    A Celles-sur-Ource dans l’Aube, des handicapés moteurs ont construit leur avion afin de voler de leurs propres ailes

     
    Pourquoi ?
    S’affranchir de la pesanteur aux commandes de son avion : pour beaucoup de personnes en fauteuil, cela restait un rêve inaccessible.

     
    Comment ?
    un groupe de passionnés a repoussé les limites du handicap en fabriquant un appareil entièrement conçu pour et par des personnes privées de l’usage de leurs jambes.

     
    Quels résultat ?
    Pari gagné : après quatre ans de travail, le baptême de l’avion a eu lieu le 3 septembre 2016. L’autorisation de la Direction générale de l’aviation civile a permis d’engager les vols d’essai et les dernières mises au point. L’homologation définitive est attendue pour le printemps 2017.

Toutes les photos du projet
Avancement du projet
Chiffres clés
picto

100 000 € pour le projet

picto

5 000 heures de travail

picto

4 constructeurs paraplégiques

Documents

Association Réseau des Sports de l’Air (RSA) Champagne Sud

1 rue Coulon, 10110 Ville-sur-Arce
http://libres-comme-lair.blogspot.fr
https://www.facebook.com/librescommelair
06 07 09 17 27

Construire de A à Z, avec des personnes en fauteuil qui au départ ne connaissaient rien à l’aéronautique, un appareil conçu pour le handipilotage : cela ne c’était jamais fait. L’équipe a identifié tout ce qui pouvait gêner ou limiter la liberté d’action d’un handicapé.

Jacques Packo

Président de RSA Champagne Sud

Lorsque j’étais enfant je fréquentais un centre de rééducation qui jouxtait une base aérienne. Je m’imaginais être un jour à la place des pilotes de chasse aux commandes de leurs avions. Puis j’ai compris que cela me serait interdit à jamais, tout comme le métier de pilote de ligne.

Athem Kénédhine

Membre de l’équipe de construction

Pour tous ceux et celles qui ont eu comme moi la chance d’accompagner de près ou de loin ce projet magnifique, la motivation, l’énergie et l’enthousiasme dont ont fait preuve les constructeurs, en dépit de toutes les difficultés dues au handicap, resteront une véritable leçon de vie.

Eddy Rousseau

Sellier-garnisseur aux Courriers de l’Aube